Arette la Pierre Saint Martin

logo du site
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin
  • Arette la Pierre Saint Martin

Accueil du site > Pages Annexes > programme 50 ans

programme 50 ans

Le programme des 50 ans du séisme d’Arette

Mercredi 9 août à 18 h – Salle Barétous Roncal 18h entrée gratuite

Conférence « Le séisme d’Arette, 50 ans déjà » avec Jérôme Van Der Woerd, chargé de recherches au CNRS à l’Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre.
La France est un pays à sismicité modérée, cependant, des séismes destructeurs se produisent à intervalles réguliers, rappelant que les mouvements tectoniques sont continus et augmentent régulièrement les contraintes sur des failles actives de notre pays.
Le séisme d’Arette, il y a 50 ans, fait partie des séismes notables du territoire métropolitain. Il a généré de nombreux et très importants dommages sur les maisons vulnérables de cette commune. Le conférencier se propose de revenir sur cet événement en ouverture de la commémoration du tremblement de terre d’Arette. Il le fera en détaillant le contexte tectonique et géologique des Pyrénées. Qu’avons-nous appris depuis cet événement ? Que savons-nous du risque sismique des Pyrénées ? Que pouvons-nous faire pour nous en protéger et diminuer notre exposition ?
Autant de questions qui susciteront, n’en doutons pas, le débat qui suivra cet exposé.

Jeudi 10 août à 18 h – Salle Barétous Roncal

Vernissage de l’exposition « Arette au lendemain du séisme de 1967 »
Plus de 140 photos, prises dans les jours qui suivirent le tremblement de terre, attestent de l’ampleur de cette catastrophe. Des films projetés en continu montreront un village dévasté, comme bombardé. Un simulateur sismique, mis à disposition du public gratuitement, permettra à chacun de ressentir au plus profond de lui même ce que provoque une secousse sismique.

Les pompiers de l’Urgence Internationale appelés à intervenir partout dans le monde pour secourir les populations victimes de séismes, présenteront également les moyens qu’ils utilisent pour dégager les personnes ensevelies (matériel de percement, caméras, drônes...)
Une dizaine de photos montées sur des pupitres implantés dans le bourg à l’endroit même où elles furent prises il y a 50 ans permettront aux visiteurs d’Arette de mesurer l’ampleur des dégâts générés par le séisme ainsi que les changements étant intervenus depuis dans le village.
Un vin d’honneur clôturera ce moment de mémoire.

Vendredi 11 août à 18 h –Salle Barétous Roncal

La reconstruction d’Arette à travers un parcours commenté par des architectes.
De l’église, entièrement reconstruite en 1972, en passant par l’abbaye laïque (dont les tentures et autres tableaux furent déménagés grâce à l’intervention des spéléologues délaissant un instant l’exploration du massif souterrain de la Pierre) mais aussi, les nombreuses maisons parasismiques construites dans la rue d’Escametch (maisons appelées de 4 millions par les Arettois), c’est à une plongée dans le temps et dans l’espace que les participants à cette animation gratuite seront conviés.

Samedi 12 août de 9 h à 18 h – Animations sur la sismologie

Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), le Bureau Central Sismologique Français et le Réseau National de Surveillance Sismique de Strasbourg participeront, toute la journée, sur la place de la mairie, à une animation scientifique autour de la sismologie.
Parmi les stands, celui équipé d’un simulateur sismique ne sera pas le moins original.
Des vidéos proposeront de revenir sur la sismicité des Pyrénées en temps réel quand d’autres diffuseront les témoignages des survivants des derniers séismes. Les dommages causés sur les bâtiments par les tremblements de terre mais aussi les rapports magnitude/énergie dissipée seront expliqués au public. Enfin la surveillance sismique du territoire ainsi que la distribution de plaquettes « que faire en cas de séisme » sont également prévues. De nombreux scientifiques seront présents pour répondre aux questions du public. Les pompiers de l’Urgence Internationale livreront aux membres de la Réserve Communale de Sécurité d’Arette les retours d’expériences de leurs dernières interventions à l’étranger. Animations gratuites.

A 18 h : Concert « Capet-capéta » dans l’église St Pierre – Entrée 10 €
Dès le lendemain de la catastrophe du 13 août 1967, un immense élan de générosité allait se manifester à travers tout le pays. Du Secours Populaire, en passant par le Secours Catholique ou les Jeunesses Agricoles Catholiques, nombreuses furent les associations qui se mobilisèrent pour venir en aide aux sinistrés. Pour leur rendre hommage, un concert- spectacle dirigé par Elisabeth Soulas réunira plusieurs chorales dans l’église d’Arette. Son titre « Capet-capéta » (sens dessus-dessous) est tout un programme. Prenez la terre, secouez-la, c’est cela capet-capéta, une expression béarnaise des plus savoureuses. En pleine ébullition des années 1960, un séisme s’est produit dans un coin de France. C’est arrivé ailleurs, avant, après, en plus gros, en plus terrible. . .
Là où les hommes vivent, chantent, dansent, manipulent les mots, les sons et les couleurs. Le concert-spectacle « Capet-capeta », sera un moment original et inoubliable, où les chansons des sixties croiseront celles des lieux sinistrés de la planète, pour une évocation de ces drames mais aussi des magnifiques élans de solidarité qui les ont suivis.

Dimanche 13 août :

10h 30 – Messe solennelle
11h 30– Inauguration d’une sculpture en séquoia, mesurant 5 mètres, réalisée par Patrick Van Ingen à l’aide d’une tronçonneuse, qui symbolisera la commémoration des 50 ans du séisme. (voir page 36)
12h 15 – Apéritif offert à la population
21h 30 – -« Spectacle « Arette se souvient » Son et lumière écrit et mis en scène par la compagnie Pléiades au fronton municipal : entrée 10€. 
Alain Larribet, (compositeur, chanteur, musicien) qui est à l’origine de ce spectacle relèvera en soirée un véritable défi. Avec la complicité d’artistes de la compagnie Akouma dompteurs de feu dont les artificiers feront jaillir le merveilleux et la poésie à chacune de leurs interventions mais aussi avec le concours de la troupe de percussionnistes « La Batuc à Muses » dont les tambours ne seront pas sans rappeler le grondement de la terre, il évoquera le changement radical que provoqua le séisme de 1967 pour la commune d’Arette. Effets spéciaux, images d’archives projetées sur le fronton, témoignages de personnes ayant vécu l’événement, participation d’un conteur professionnel, permettront au public d’imaginer ce qu’était le village avant sa destruction quasi-totale.
En raison du nombre limité de places (1000) il est recommandé de retirer vos billets bien avant.

Lundi 14 août :

11 h : Défilé dans les rues d’Arette des voitures des années 1960 du club de l’âge d’or véhicules anciens de Pau.
12 h à 18 h : Parc fermé de ces véhicules aux Jardins de Salet pour exposition au public.
21 h 30 Spectacle « Arette se souvient » au fronton municipal. Attention nombre de places limité.

 

Réservation des places au 05 59 88 90 82 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h 30 à 17h 30. Billets à retirer à la mairie ou bien sur place le soir du spectacle à partir de 20 h. 



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF